[Image : Petit logo]
[Image : Leservoisier.com]
Accueil  ››  Histoire de la famille  ›› (1644) Cloches fondues par Jean Leservoisier,

(1644) Cloches fondues par Jean Leservoisier,

pour l’église de Saint-Marcouf-de-l’Isle (Manche)

Mots clefs : Document  , Généalogie  , Histoire 

Sur la première cloche, pesant 880 livres, on pouvait lire :

« J’ai eté nommee Anne-Marie par Mademoiselle Anne Lenfant, veuve de feu Jacques du Prael, sieur de Cussy et Ravenoville, benite en 1644, par noble homme Jacques Dursus, prestre, curé de Saint-Marcouf. Faite par Jean Leservoisier ».

Source : Abbé A. Couillard, Livre paroissial de St-Marcouf-de-l’Isle, Évreux, 1910, p. 98.

Sur la seconde, d’un poids de 565 livres :

« J’ai eté nommee Marie par noble dame Marie Eustace, femme de noble Antoine Le Berceur [1], chevalier, seigneur et patron de Saint-Marcouf, Fontenay, Litehaire, Bretteville et Rethoville, commandant pour le roi es ville et chateau de Cherbourg, benie par noble homme Jacques Dursus, prêtre, curé de Saint-Marcouf. Faite par Jean Le-servoisier ».

Source : Abbé A. COUILLARD, Livre paroissial de St-Marcouf-de-l’Isle, Évreux, 1910, p. 98.

Notes :

[1] Antoine Le Berceur est mort en 1692 (voy. Comte de Pontgibault, Le chartrier de Fontenay, 1913